Leçon 6 : Consonnes finales 받침

Les consonnes finales  (on dit 받침batchim) d’une syllabe sont prononcées ainsi :

AlphabetPrononciationPrononciation en françaisComme dans ces mots
ㄱ, ㅋ, ㄲk  (on entend moins)kayak
n (on entend moins)Seine
ㄷ,ㅌ, ㅅ, ㅆ, ㅈ, ㅊ, ㅎt (on entend moins)internet
lvol
msomme
ㅂ, ㅍp (on entend moins)tap
– ing (nasal) parking

Remarque :

Vous pouvez avoir l’impression qu’on ne prononce pas certaines consonnes finales car vous ne les entendez pas beaucoup. En fait pour les consonnes finales ㄱ et ㄷ, on prononce la moitié et on s’arrête comme si votre langue se figeait. Les consonnes finales ne sortent donc pas parfaitement de la bouche à la différence des consonnes initiales d’un mot. Par exemple, le mot Kayak en coréen on dit 카약 on ne dit pas 카야ㅋ.

Exemples :

씨름Écouter Sireum – un type de sport, un combat coréen
서울Écouter Séoul
프랑스Écouter France
한국Écouter Corée
사람Écouter personne
사랑Écouter amour
김치Écouter Kimchi
불고기Écouter Bulgogi
인사동Écouter Insadong – un quartier à Séoul
부엌Écouter cuisine
Écouter maison
Écouter riz cru
Écouter riz cuit
Écouter montagne
엄마Écouter maman
화장실Écouter toilettes
Écouter fleur
듣다Écouter écouter

Groupes de consonnes finales

Pour comprendre les règles de prononciation des groupes de consonnes finales, je vous invite à consulter ce document et écouter l’enregistrement audio suivant qui reprend les mots entre parenthèse du document.

Les groupes de consonnes finales sont compliqués mais heureusement les mots concernés sont très rares. Dans les premières unités, nous allons uniquement utiliser les mots 앉다Écouter(s’asseoir), 읽다Écouter(lire), 많다Écouter(être nombreux). Vous n’avez donc pas besoin de mémoriser tous les groupes de consonnes finales. Essayez plutôt de comprendre les règles. Si vous ne comprenez pas parfaitement, vous pouvez passer. Vous comprendrez de mieux en mieux en avançant votre apprentissage de la langue.

Écriture des consonnes finales

L’écriture des consonnes finales n’est pas évidente, il faut donc bien s’entraîner.

Pour une écriture harmonieuse du coréen, il est utile de respecter quelques règles : 

  • Lorsque le Hangeul comporte une consonne finale, il faudra réduire la taille de la voyelle verticale, par exemple dans la lettre 악 la voyelleㅏest plus courte que dans 아.
  • La taille de la consonne initiale et de la consonne finale doivent être à peu près les mêmes, par exemple, dans la lettre 닫, les deux ㄷ sont de même taille. 
  • Les consonnes finales doivent être situées à peu près au milieu, par exemple dans la lettre 만, ㄴ n’est ni trop à gauche, ni trop à droite.

18 réflexions au sujet de “Leçon 6 : Consonnes finales 받침”

  1. Bonjour Elysa,

    Le concept de consonne finale n’est pas facile à assimiler, n’hésite pas à continuer ton apprentissage et à revenir sur ce cours par la suite, c’est une notion qui viens avec l’expérience en étant confronté à la langue (les dramas sont un bon moyen de s’y habituer ;))

    Bon apprentissage 🙂

    Répondre
    • Bonjour Cassandra, le lien était bien fonctionnel, peut-être as-tu un souci parce que le nom du fichier était en coréen. En tout cas nous avons renommé le fichier avec des lettres françaises, ça devait fonctionner à présent.

      Répondre
    • Bonjour Pascale,

      Dans l’audio disponible en haut du cours, il y a la prononciation des exemples.
      Dans le fichier audio présent à l’intérieurs du cours, il y a les mots entre parenthèse du document pdf (accessible en cliquant sur “ce document”)

      J’espère que cela répond à ta question.

      Bon apprentissage ! 🙂

      Répondre
  2. Bonjour,

    Dans le document en pdf, je ne comprends pas ce que sont les mots entre parenthèses, pouvez-vous m’aider s’il vous plait ? Merci beaucoup pour ce site !

    – Mathilde.

    Répondre
    • Bonjour Mathilde,

      Je viens de changer un peu la présentation du document.
      J’ai mis des crochets à la place des parenthèses.

      Les mots entre crochets correspondent à la prononciation.
      Par exemple, 읽다 [익따] => cela s’écrit “읽다” et se prononce comme “익따”.

      J’espère que c’est plus clair 🙂

      Bon apprentissage !

      Répondre
    • C’est vrai que le mot “France” s’écrit assez différemment en coréen.
      Il y a deux raisons. D’abord, la prononciation “f” n’existe pas en coréen, on utilise donc “ㅍ” qui se prononce “p”.
      La deuxième raison, c’est que chaque syllabe doit commencer par une consonne donc “fr” doit être séparé en deux en utilisant la voyelle “ㅡ”, cela devient “프ㄹ”. Tout ensemble ça devient “프랑스”.

      Répondre
    • Oui, sauf la consonne nasale “ㅇ”.
      Je vais vous donner un exemple avec le mot “빵” qui vient du mot “pain” en français.
      On entend plus la prononciation nasale dans le mot “빵” que le mot français “pain”.

      Répondre

Laisser un commentaire

logo parlons coréen blanc