Vous souhaitez apprendre le coréen efficacement ? N’apprenez pas seulement des listes de grammaire ou de vocabulaire ! Pour aller plus loin dans votre apprentissage, découvrez notre programme pour découvrir le coréen avec de nombreux exemples et exercices dans des mises en situations réelles ! Notre programme est conçu pour vous apprendre à vraiment parler le coréen pour vos futurs voyages.

Avant de lire nos points de grammaire, nous vous recommandons de commencer par apprendre le hangeul, l’alphabet coréen.

Quelques règles essentielles pour comprendre la structure de la langue coréenne

Si vous commencez votre apprentissage, il est important de garder en tête quelques règles pour mieux comprendre la structure du coréen :

  1. Placement du verbe : En coréen, le verbe est toujours placé à la fin de la phrase. Les autres éléments peuvent être placés n’importe où dans la phrase, bien que l’on commence généralement par le sujet.
  2. Placement des adjectifs : Comme en anglais, on place l’adjectif devant le nom.
  3. Adjectifs et verbes de description : Les adjectifs en coréen se comportent de manière similaire aux verbes et nécessitent une conjugaison. On les appelle parfois “verbes de description”. Par exemple, il n’existe pas d’adjectif spécifique signifiant “grand”, mais il existe un “verbe de description” qui signifie “être grand”.
  4. Utilisation des particules : Le coréen utilise un système de particules pour identifier la fonction grammaticale des mots. Nous verrons cela plus en détail dans les prochaines règles.
  5. Absence de genre : Il n’y a pas de notion de genre en coréen. Il n’existe pas d’articles de type “le”, “la”, etc.
  6. Accord des verbes : Les verbes ne s’accordent pas en coréen.
  7. Conjugaison et registres de langue : La conjugaison coréenne utilise un système de registres de langue en fonction du niveau de politesse à utiliser.
  8. Usage des pronoms personnels : Les pronoms personnels en coréen sont souvent omis si le contexte permet de comprendre de qui ou de quoi il s’agit. Les coréens utilisent souvent des titres ou des relations familiales au lieu des pronoms personnels pour s’adresser aux autres.

Avoir ces règles en tête vous permettra de mieux appréhender la suite. Bon apprentissage !